wpe28.jpg (24016 octets)

 

La fourmi est omnivore. Elle se nourrit surtout de liquides sucrés, collecte le miellat des pucerons, suce le nectar des fleurs, grignote des bribes de fraises mais mange aussi des graines. Elle mangent d’autres insectes (mouches par exemple) et graines .

Les fourmis possèdent une poche un peu spéciale qui sert de récipient pour transporter la nourriture liquide. C’est le jabot.

La nourriture liquide est passée de fourmi à fourmi jusqu’à l’intérieur de la fourmilière où elle nourrit les larves, les nourrices et la reine qui ne sortent jamais. Ce transfert de nourriture s’appelle la trophallaxie.

Pour tuer leur proie, les fourmis se servent de leurs mandibules et projettent de l’acide formique qui brûle la victime.

Certaines ouvrières pratiquent la traite des pucerons. Ceux-ci servent aussi de réserve de viande fraîche en cas de besoin. Les pucerons aspirent la sève des végétaux puis ils expulsent le miellat (un sucre très concentré). Les fourmis le récoltent puis le rapportent jusqu’à la fourmilière.

wpe29.jpg (26640 octets)

wpe2A.jpg (5523 octets)