AUTREFOIS

Depuis six mille ans, l' argile est utilisée pour fabriquer des briques.

A l'origine, l'argile humide était façonnée dans les moules en bois sans fond. Le moule retiré, la brique séchait au soleil.

Mais on a appris à mettre à profit les progrès effectués dans les techniques de la poterie afin de cuire les briques dans les fours.

La température de cuisson élevée et le vernissage assuraient à la brique une meilleure imperméabilité.

 

brique.tif (1166402 octets)                               presse.tif (853278 octets)

fabrication manuelle des briques                                                     fabrication à la presse

AUJOURD'HUI

 

Des camions apportent la terre des carrières d'argile à l'entreprise (2 sortes de terre : la blanche et la jaune ).

Des distributeurs mélangent les deux terres.

Ensuite, par un tapis, la terre va dans une machine qui rejette les corps étrangers.

Par un autre tapis elle va dans un broyeur.

On mélange la terre avec de l’eau pour avoir une pâte homogène.

Elle repart sur un tapis vers la mouleuse ou filière, ensuite les briques sont coupées par un fil à la dimension désirée.

Les briques partent alors dans le séchoir où la température est d’environ 150°C (elles font le tour du séchoir en 2 heures).

Maintenant, on peut passer à la cuisson .

On les empile pour remplir le four où elles vont cuire à plus de 1000 °C pendant 20 à 60 heures.

Après une demie journée de refroidissement, on vide les fours (défourne) en mettant les briques sur palettes. Elles sont alors protégées par du plastique.

Elles peuvent être vendues.

biobric37_5.GIF (62602 octets)

Les cinq étapes de la fabrication

wpe13.jpg (30574 octets)