Accueil ] phot'o mômes ] Infos des classes ] [ page des parents ] page des arts ] Le coin des instits ] Archives ]

 

Le règlement intérieur de l'école

Les représentants des parents d'élèves au Conseil d'école - 2005-2006

organisation de l'année scolaire 2004-2005

compte-rendu du conseil d'école du 6 février 2006

compte-rendu du conseil d'école du 8 novembre 2005

compte-rendu du conseil d'école du 19 septembre 2005

compte-rendu du conseil d'école du 15 mars 2005

compte-rendu du conseil d'école du 15 novembre 2004

compte-rendu du conseil d'école du 1er juin 2004

compte-rendu du conseil d'école du 8 mars 2004

compte-rendu du conseil d'école du 14 novembre 2003

compte-rendu du conseil d'école du 18 septembre 2003

compte-rendu du conseil d'école du 10 juin 2003

compte-rendu du conseil d'école du 10 mars 2003

compte-rendu du conseil d'école du 12 novembre 2002

 

 

 

 

 

LE REGLEMENT INTERIEUR DE L'ECOLE

 I- INSCRIPTIONS ET FREQUENTATION SCOLAIRE

1- Admission à l’école

Les enfants dont l’état de santé et de maturation physiologique et psychologique est compatible avec la vie collective en milieu scolaire peuvent être admis en classe maternelle.

Les enfants qui ont atteint l’âge de deux ans au jour de la rentrée scolaire ou qui atteindront cet âge au plus tard le 31 décembre de l’année scolaire en cours pourront être admis.

Le directeur procède à l’admission à l’école sur présentation du livret de famille, du carnet de santé attestant que l’enfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge ou justifie d’une contre-indication.

Pour tout enfant domicilié hors commune un certificat d’inscription délivré par le Maire de la commune devra être fourni.

2- Ecole maternelle

L’inscription à l’école maternelle implique, pour la famille, l’engagement d’une bonne fréquentation.

3- Ecole élémentaire

La fréquentation régulière de l’école élémentaire est obligatoire.

Les absences sont consignées, chaque demi-journée, dans un registre d’appel tenu par le maître.

L’élève qui arrive en retard à l’école (après les heures réglementaires) ou qui a manqué l’école (ou qui va manquer l’école), doit en faire connaître le motif par écrit, avec production, le cas échéant, d’un certificat médical.

A chaque fin de mois, les élèves dont l’assiduité est irrégulière, c’est à dire ayant manqué la classe sans motif légitime ni excuses valables au moins 4 demi-journées dans le mois, seront signalés à l’Inspecteur d’Académie.

4- Horaires

La classe du matin commence à 9h00 et se termine à 12h00, celle de l’après-midi débute à 13h30 et se termine à 16h30. Le respect des horaires est fondamental pour le bon fonctionnement de l’établissement.

 

II- SURVEILLANCE

L’école est ouverte le matin à 8h50 et le midi à 13h20. Il est interdit aux élèves de pénétrer dans l’école et dans la cour avant l’heure fixée, et ce, même si les portes sont ouvertes. Il est également interdit aux enfants de demeurer dans l’école après les heures de sortie, de pénétrer dans les classes durant les récréations, de toucher au matériel d’enseignement, aux appareils et ustensiles installés dans l’école, sans l’autorisation d’un maître.

Dans les classes de maternelle, les enfants sont remis, par les parents ou les personnes qui les accompagnent, soit au service d’accueil, soit à l’enseignant chargé de la surveillance.

Ils sont repris par les parents, ou par toute personne nommément désignée par eux par écrit et présentée à l’enseignant.

Un enfant ne peut sortir de l’école avant l’heure réglementaire sans la permission de l’enseignant ; il doit être accompagné d’un parent ou d’un adulte autorisé par les parents à l’accompagner.

III- USAGE DES LOCAUX : HYGIENE ET SECURITE

1- Hygiène

Les enfants se présenteront à l’école dans un état de propreté convenable.

Les poux étant parfois présents à l’école, il est recommandé d’observer la tête de ses enfants régulièrement.

2- Sécurité

Pour des raisons de sécurité, chaque personne doit fermer les portes et le portail de la cour après son passage.

Il est interdit aux élèves d’apporter à l’école tout objet dangereux ou susceptible occasionner des blessures (couteaux, cutters, allumettes...).

Il est également interdit aux enfants de se suspendre au portail ainsi que de grimper où que ce soit.

Les enseignants déclinent toute responsabilité en cas de perte ou de vol d’objets de valeur.

ATTENTION : Les bonbons et sucettes nous semblent déconseillés en raison de risques d’étouffement.

IV- CONCERTATION ENTRE LES FAMILLES ET LES ENSEIGNANTS

Rencontres parents-enseignants : pour une meilleure organisation, il est souhaitable de solliciter un rendez-vous auprès de l’enseignant concerné dans un délai de 48 heures.

Toute modification apportée à votre situation familiale (séparation, divorce, changement d’adresse, changement de numéro de téléphone...) doit nous être signalée le plus rapidement possible.

V- CONSEILS PRATIQUES

Les cahiers et les livres doivent être couverts et porter lisiblement écrits le nom de l’enfant et la classe fréquentée. Les élèves doivent en prendre le plus grand soin.

Tout livre perdu ou détérioré sera remplacé par la famille.

Récupération éventuelle d’objets oubliés

Il est convenu qu’en cas d’oubli d’un objet important à l’école, la démarche à suivre est la suivante :

Contacter la Mairie qui se chargera d’ouvrir l’école.

N.B. : Il revient à la Mairie de juger de l’opportunité d’un déplacement.

 

 

 

 

Les représentants des parents d'élèves au Conseil d'école - année 2004-2005

Mme Aouizerat

Mme Boistault

M Chéné

Mme Gault

M. Leray

Mme Merceron

M. Rabjeau

 

 

 

ORGANISATION DE L’ANNÉE SCOLAIRE 2005 - 2006

 Le départ en vacances a lieu après la classe, la reprise des cours le matin des jours indiqués.

Calendrier scolaire : année 2005 - 2006

Rentrée scolaire des élèves

vendredi 2 septembre 2005

Vacances de Toussaint

            du samedi 22 octobre 2005 au jeudi 3 novembre 2005

        Vacances de Noël

du samedi 17 décembre 2005 au mardi 3 janvier 2006

Vacances d'Hiver

du samedi 18 février 2006 au lundi 6 mars 2006

Vacances de Printemps

du samedi 22 avril 2006 au mardi 9 mai 2006

Début des vacances d'été

Mardi 4 juillet 2006

Le départ en vacances a lieu après la classe, la reprise des cours le matin des jours indiqués.

 Suppression de la classe les jours suivants :

Ø       Samedi 24 septembre 2005

 

Ø       Samedi 22 octobre 2005 (veille des vacances de Toussaint)

 

Ø       Samedi 12 novembre 2005

 

Ø       Samedi 17 décembre 2005 (veille des vacances de Noël)

 

Ø       Samedi 21 janvier 2006

 

Ø       Samedi 18 février 2006 (veille des vacances d’hiver)

 

Ø       Samedi 25 mars 2006

 

Ø       Samedi 15 avril 2006 (veille du week-end de Pâques)

 

Ø       Samedi 22 avril 2006 (veille des vacances de printemps)

 

Ø       Vendredi 26 mai 2006 (en continu du jeudi de l’Ascension)

 

                Samedi 27 mai 2005 (en continu du jeudi de l’Ascension et du vendredi 26 mai)

 

 

 

CONSEIL D’ÉCOLE DU 12 NOVEMBRE 2002

 

Début de la réunion : 20h45.

 

Présents :             M. Vincent, Maire du Fuilet

                        Les représentants des parents d’élèves :

                        Mme Aouizerat, Mme Audouin, Mme Boistault, Melle Gault, M. Leray, M. Rabjeau.

Les enseignants.

Excusés :     M. Biero, Inspecteur de l’Éducation Nationale

                        Mme Cogné, adjointe au Maire déléguée aux affaires scolaires

                        Mme Banville, D.D.E.N.

 

 

 

CONSEIL D’ÉCOLE : COMPOSITION ET ATTRIBUTIONS

Composition

Sont membres du Conseil d’École :

- le directeur de l’école, président du Conseil

- le Maire ou son représentant et un conseiller municipal désigné par le conseil municipal

- les maîtres de l’école et les maîtres remplaçants exerçant dans l’école au moment des réunions du Conseil

- un des maîtres du réseau d’aides spécialisées (RASED) intervenant dans l’école si nécessaire

- les représentants des parents d’élèves (élus par l’ensemble des parents de l’école) en nombre égal à celui des classes de l’école : 3 titulaires + 3 suppléants

Le directeur précise que tous seront systématiquement invités à toutes les réunions du Conseil pour une meilleure représentation.

Mais attention, en cas de vote, seules les voix des titulaires seront comptabilisées.

- le Délégué Départemental de l’Éducation Nationale : Mme Banville

- l’Inspecteur de l’Éducation Nationale de la circonscription

Assistent avec voix consultative aux séances du Conseil d’École pour les affaires qui les intéressent : médecin et infirmière scolaires, assistante sociale, Agent Spécialisé des Écoles Maternelles...

Ainsi que toute personne jugée utile selon l’ordre du jour (voix consultative).

 

Le Conseil d’École se réunit 3 fois dans l’année.

 

Les délégués des parents d’élèves sont un lien entre l’équipe enseignante et les parents d’élèves ; entre la Mairie et les parents d’élèves.

 

Attributions

Le Conseil d’École, sur proposition du directeur de l’école :

- vote le règlement intérieur de l’école

- donne son avis sur le fonctionnement de l’école :

            - actions pédagogiques

            - utilisation des moyens alloués (matériels et financiers)

            - activités périscolaires

            - restauration scolaire

            - hygiène

            - protection, sécurité des enfants

            - utilisation des locaux en dehors du temps scolaire

- donne son accord sur le projet d’école

- est informé sur :

            - le choix des manuels scolaires et des équipements pédagogiques

            - l’organisation des aides spécialisées

 

COMPTE-RENDU DU DERNIER CONSEIL D’ÉCOLE :

Préambule :

L’équipe enseignante remercie la municipalité pour l’achat du mobilier équipant la classe de cycle III.

Le directeur signale que l’école a récupéré 10 ordinateurs lors du renouvellement du parc informatique du Conseil Général (300 ordinateurs ont été remplacés) et ce, grâce à M. Chevalier, Maire de Saint-Laurent-des-Autels, qui a fait circuler l’information auprès d’écoles du secteur.

Ces nouveaux ordinateurs ont été répartis de la façon suivante : 3 pour chaque classe et 1 dans la B.C.D..

Ces ordinateurs n’ont pu être reliés au réseau préexistant (le réseau permet la communication entre les ordinateurs, et entre les ordinateurs et l’imprimante) ; il faudra pour cela, faire l’acquisition d’un HUB (pour un montant de 30€ environ) et de câblage informatique (peut-être récupérable sur le chantier de la bibliothèque municipale...)

Le directeur va contacter une spécialiste en informatique qui établira un devis détaillé des besoins en matériel.

Travaux :

            - prises pour les ordinateurs dans la classe de cycle III : fait cet été...

Suite à l’équipement récent en matériel informatique, des travaux de même nature seront à effectuer dans les autres classes.

Le montant de tels travaux sera à évaluer et leur faisabilité sera débattue lors du vote du budget supplémentaire.

        - porte-serviettes et savon : toujours pas installés ???

            RAPPEL Conseil d’École du 14/06/2002 :

            - crépi intérieur du garage : non retenu au budget

réalisation possible par les employés communaux si cela s’avère peu onéreux

Les enseignants demandent si cette question a été étudiée.

M. le Maire recommande de contacter par écrit l’adjoint en charge de la commission bâtiments pour lui poser directement la question lors de la visite de cette commission dans l’école.

            RAPPEL Conseil d’École du 14/06/2002 :

            - ballons ??? un filet risquerait d’avoir une forte prise au vent, peut-être un filet fin ???

Pas de solution ! M. Rabjeau en propose une : favoriser sur la cour d’autres jeux que les jeux de ballons... en proposant par exemple aux enfants une structure de jeu...

Effectifs de rentrée :

79 attendus, 78 inscrits à la rentrée (1 départ dans l’enseignement spécialisé)

Quelques inscriptions supplémentaires (de 2 à 5), conduiraient à l’ouverture d’une 4ème classe.

L’école alerte ses partenaires, que sont les parents d’élèves et la municipalité, afin de pouvoir compter sur leur soutien dans le cas d’une telle éventualité.

M. le Maire signale qu’un projet de rocade nantaise qui passerait aux abords du Fuilet pourrait voir le jour dans les années futures et qu’en cette perspective la commune serait amenée à se développer.

Le POS prévoit des terrains disponibles pour plusieurs lotissements.

Les infrastructures mises à disposition par la commune : école, salle de sports... devront pouvoir s’adapter à une augmentation de la population.

A SUIVRE...

Règlement intérieur :

- Les enseignants souhaitent rappeler que l’école ouvre ses portes 10 minutes avant l’entrée en classe, soit à 8h50 le matin, et 13h20 l’après-midi. Les enfants qui seraient déposés devant le portail avant ces heures d’ouvertures ne sont pas pris en charge par les enseignants, et sont sous la responsabilité de leurs parents.

- Les absences feront l’objet d’un signalement par téléphone lorsque cela est possible ; une justification par écrit sera apportée au retour de l’enfant à l’école.

Sécurité :

M. le Maire informe le Conseil d’École que le passage piétons qui la désert sera sécurisé dans les semaines à venir, de la façon suivante : 2 ganivelles pour l’encadrer + une signalisation.

(Une lourde réfection de la route (décaissement) est prévue en 2004 ; une étude concernant sa sécurisation a été demandée dans cette perspective...)

 

 

ACTIONS PÉDAGOGIQUES POUR L’ANNÉE 2002/2003 :

- Spectacles Scènes de Pays : déjà fait pour les CP-CE1, à venir pour les autres classes.

- Liaison CM2-6ème :               4 demi-journées au collège de l’Evre à Montrevault au cours du 1er trimestre

(activités spécifiques : visite de la B.C.D., travail en salle informatique...)

                                                2 jours entiers en février (transport scolaire + cantine)

(suivre les cours d’une classe pendant 1 journée entière : changement de matière, de salle...)

De plus, le Principal du collège de l’Evre viendra présenter son établissement aux parents des élèves de CM2, le vendredi 15 novembre.

Tout ceci favorisant bien entendu, l’intégration des élèves lors de l’entrée en 6ème.

            RAPPEL Conseil d’École du 14/06/2002 :

Projet musique avec l’école de musique de Montrevault

2 projets ont été proposés :

- projet identique à celui qui concernait les GS-CP cette année, pour les CP-CE1 de l’an prochain

- projet chorale en cycle 3

Ces projets sont financés par la Communauté de communes.

Il est probable qu’un seul des 2 projets sera retenu.

Seul le projet concernant les CP-CE1 a été retenu et débutera d’ici peu.

            RAPPEL Conseil d’École du 14/06/2002 :

- pour la classe de Dominique :

Projet animaux : de la ferme : Coulée du cerf en septembre puis zoo, safari ou aquarium... : début 3ème trimestre

ou

Projet classe de mer : 2 jours en hiver (coût moins élevé)

Le projet retenu par Dominique sera celui de la classe de mer : découverte du milieu marin : faune, flore, marées...

2 jours / 1 nuit, les 10 et 11 février, à Préfailles en Loire Atlantique, dans un centre équipé pour les élèves de Maternelle

(les prix bénéficient d’une réduction de 10% en cette période hivernale)

Budget : 29 élèves + 6 accompagnateurs dont 3 gratuits

            1.865€ (hébergement) + 553€ (transport) = 2.418,00€

            soit 83,38€ par enfant (547F environ)

Répartition possible du budget :

            - familles : 23€/enfant (environ 150F)

            - le reste de la somme serait réparti équitablement entre l’Association des Parents d’Élèves et la Coopérative Scolaire (environ 875€ pour chacun des partenaires).

            - une subvention pourra également être demandée à la Mairie...

(La Coopérative Scolaire a actuellement 800€ en caisse.)

Actions prévues par la COOP pour financer le projet :

            - une vente de croissants le 15 décembre

            - une autre vente qui aurait lieu après le voyage (L’Association des Parents d’Élèves accepterait de faire l’avance.)

            - une vente de galettes en janvier

            - une autre action qui impliquerait d’avantage la classe de Maternelle (... à définir)

- Classe de découverte à Paris :

            - 2 fois annulée : la 1ère fois en raison de l’organisation d’un Congrès par les D.D.E.N., et la 2nde en raison du plan VIGIPIRATE (suite aux attentats du 11 septembre 2001).

            - aurait lieu du 5 au 8 mai 2003 pour les CM du Fuilet (accompagnés d’une classe de Drain et de celle de Bouzillé)

            - financement : entièrement pris en charge par les D.D.E.N. du Val de Marne ; seul demeurerait à la charge des parents d’élèves le coût du transport en car pour un montant de 38€ environ (250F).

- Actions de la COOP :

La classe de Thierry prépare actuellement l’édition d’un grand livre de recettes de cuisine, dont la vente permettra de financer l’achat de jeux de cour.

(A cette occasion, les parents d’élèves ont participé nombreux au concours de dessins organisé par les enfants pour la couverture de l’ouvrage. A quand l’expo ??)

 

PROJET d’ÉCOLE

Tous les 3 ans, chaque école publique définit un projet d’école qui permet la mise en oeuvre des objectifs nationaux tout en prenant en compte les spécificités locales.

Ce projet est élaboré par les enseignants, puis adopté par le Conseil d’École, puis approuvé par l’I.E.N..

L’équipe enseignante souhaite que le projet à venir soit le reflet du travail d’une équipe, en collaboration avec les partenaires privilégiés de l’école que sont les parents d’élèves et la municipalité.

Dans cette optique, les enseignants souhaiteraient connaître les représentations et les attentes des parents et des élus quant à l’École (de leurs enfants, de leur commune). Ils solliciteront donc, élus et parents d’élèves lors d’une enquête. Il est important que chacun réponde avec le plus de transparence possible à cette enquête (de façon anonyme même), afin que les enseignants puissent au mieux se rendre compte de la représentation que leurs partenaires se font de l’École.

QUESTIONS DIVERSES

L’Association des Parents d’Élèves a réfléchi l’année scolaire passée à l’aménagement de la cour.

L’idée d’une structure de jeu avait été retenue. Après consultation des catalogues de divers fabricants, une entreprise d’Ancenis avait été sollicitée pour un devis (comprenant une structure avec possibilité de réaménagement ultérieurs et un revêtement du sol spécifique).

M. le Maire précise que le devis en question devra être transmis à l’adjoint en charge de la commission bâtiments.

La Bibliothèque de la commune, jusqu’à présent gérée par Familles Rurales va devenir municipale et sera ouverte au public grâce à des bénévoles. (Elle va également déménager pour s’installer au dessus de la cantine.). Dès son installation, une rencontre sera prévue afin de définir les modalités d’utilisation par l’école.

 

 

CONSEIL D’ÉCOLE DU 11 MARS 2003

 

Début de la réunion : 20h40.

 

Présents :             Mme Cogné, adjointe au Maire déléguée aux affaires scolaires.

                        Les représentants des parents d’élèves :

                        Mme Aouizerat, Mme Audouin, Mme Boistault, Melle Gault, M. Leray, M. Rabjeau.

Mme Banville, D.D.E.N.

     Les enseignants.

Excusés :     M. Biero, Inspecteur de l’Éducation Nationale.

                        M. Vincent, Maire du Fuilet.

                       

Actions pédagogiques:

 

- Spectacles Scènes de Pays : concert piano à 4 mains pour la classe  de cycle 3

- Projet musique avec l’école de musique de Montrevault pour la classe de CP CE1: achevé avec l'enregistrement d'éléments sonores sur un CD

- Projet classe de mer : 2 jours en février

coût total : 2250,34 euros (83,35 euros par enfant)

financement: 

            - familles : 23 euros/enfant

            - le reste de la somme a été réparti équitablement entre l’Association des Parents d’Élèves et la Coopérative Scolaire.

- Classe de découverte à Paris : cycle 3

            - devrait avoir lieu du 5 au 8 mai 2003.

-           financement : hébergement pris en charge par les D.D.E.N. du Val de Marne ; seul demeure à la charge des parents d’élèves le coût du transport.

 

- Forum des sciences au collège de Montrevault:

   il s'agit d'une rencontre entre école sur le thème des sciences (présentation d'expériences aux autres élèves), il aura lieu le 3 avril et concerne tous les élèves de la grande section au CM 2.

 

- Cross secteur: le 12 avril au stade de Saint Pierre-Montlimart ( pour toutes les classes de la grande section au CM 2)

- Rencontre sportive: le 16 mai

 

 

Projet d'école:

 

Tous les 3 ans, chaque école publique définit un projet d’école qui permet la mise en oeuvre des objectifs nationaux tout en prenant en compte les spécificités locales.

Ce projet est élaboré par les enseignants, puis adopté par le Conseil d’École, puis approuvé par l’I.E.N..

L’équipe enseignante souhaite que le projet à venir (à rendre courant avril) soit le reflet du travail d’une équipe, en collaboration avec les partenaires privilégiés de l’école que sont les parents d’élèves et la municipalité.

Dans cette optique, les enseignants ont effectué une enquête sur les représentations et les attentes des parents et des élus quant à l’École (de leurs enfants, de leur commune). Ils ont donc sollicité élus et parents d’élèves. une réunion avec les parents a eu lieu pour le compte-rendu de cette enquête (40 réponses sur 48 enquêtes distribuées). Par l'intermédiaire de Mme Cogné, la mairie donne sa réponse ce jour, celle-ci ayant été élaborée par la commission scolaire puis validée par le conseil municipal. Elle sera exploitée ultérieurement par l'équipe pédagogique.

 

Aide-éducateurs:

-           Christelle sera présente jusqu'à la fin de l'année scolaire 2003-2004 mais son poste sera par la suite supprimée.

-           Marc attend une décision quant à l'avenir de son poste après l'année 2003-2004

 

Effectifs:

 

Une demande d'ouverture de classe a été effectuée pour l'année scolaire 2003-2004 alors qu'il y avait jusqu'ici 76 inscrits.

Cette demande n'a pas été retenue.

Pour le moment, le nombre d'inscrits pour 2003-2004 est de 79.

M.Martin précise que si une ouverture se décidait, cette décision interviendrait désormais début septembre, ce qui poserait des problèmes d'organisation. De plus, il souligne que les problèmes de locaux pour l'accueil de nouveaux inscrits doivent être pris en compte pour l'avenir .

Mme Cogné indique que cela est pris en considération par la commission bâtiments .

 

Budget:

 

Il sera voté la semaine suivant ce conseil d'école.

Concernant le mobilier des classes, Mme Cogné précise que la municipalité effectuera une provision afin d'équiper une classe une fois tous les 2 ans. Une demande de 5963 euros est faite pour équiper la classe de cycle 2 dans ce domaine.

Concernant la demande d'équipement de la cour en jeux extérieurs (notamment pour les élèves de maternelle), elle sera examinée par la commission scolaire .

 

Transport scolaire:

 

Le car de la commune ne fonctionnera plus à partir de la prochaine année scolaire.

Mme cogné précise les raisons de cette suppression:

            -      problème de sécurité des enfants

-           vétusté du car

-           coût élevé de fonctionnement ( 12 ou 13 familles seulement bénéficiant de ce transport pour le trajet école-famille)

M. Martin souligne que cela posera problème pour de nombreuses sorties scolaires qui risquent d'être abandonnées pour des raisons financières.

Une demande est effectuée auprès du conseil général pour assurer le trajet école - famille.

Le problème se pose pour les familles domiciliées hors commune. M.Martin, ainsi que Mme Aouizerat demande à Mme Cogné d'effectuer une demande auprès du conseil général concernant les enfants domiciliés à la Boissière sur Evre.

 

Travaux divers:

-           demande d'éclairage pour la cave

-           réfection du crépis du garage

-           demande d'installation de prises supplémentaires pour la classe de cycle 2

-           problème de fuite d'eau des toilettes de la classe maternelle réglée momentanément mais risque de renouvellement si rien n'est fait de façon durable

 

 

Questions diverses:

 

Demande de "rafraîchissement" des peintures au sol de la cour (marelle,…) par les parents d'élèves.

La réunion de la caisse des écoles, décidant de la gestion du budget qui lui est alloué est fixée au lundi 24 avril.

 

Fin du conseil d'école: 21 h 40

 

 

CONSEIL D’ÉCOLE DU 10 juin 2003

 

Début de la réunion : 20h35

 

Présents :             Mme Cogné, adjointe au Maire déléguée aux affaires scolaires

                        Mme Banville, D.D.E.N.

                        Les représentants des parents d’élèves :

                        Mme Aouizerat, Mme Audouin, Melle Gault, M. Leray, M. Rabjeau.

Les enseignants.

Excusés :     M. Biero, Inspecteur de l’Éducation Nationale

M. Vincent, Maire du Fuilet

Mme Boistault

 

BILAN DE L’ANNÉE

 

La classe de découverte à Paris du cycle 3 a bien eu lieu. Cette expérience a été très riche. Thierry Martin souligne l’attitude exemplaire des élèves durant ce séjour.
Le forum des sciences s’est tenu au collège de Montrevault. L’école du Fuilet était la plus représentée. Les enseignants souhaiteraient une plus grande participation des classes du secteur afin que ce forum soit encore plus riche en terme d’échanges l’an prochain.
Le cross de secteur s’est bien déroulé à Saint Pierre Montlimart. En revanche, la rencontre sportive a dû être annulée, faute d’encadrement.
Concernant le budget, Mme Cogné confirme la commande du mobilier pour la classe actuellemnt occupée par le cycle 2.
Quant au transport scolaire, une demande conjointe a été faite par la Mairie et par les familles de la Boissière au Conseil Général. La réponse n’a pas encore été donnée.

 

PRÉVISIONS POUR LA RENTRÉE DE SEPTEMBRE 2003

 

Actuellement, 81 enfants (voire 83 s’il y a ramassage scolaire sur la Boissière) sont inscrits pour la rentrée. Une demande d’ouverture a donc été faite. Celle-ci sera traitée début septembre.
Répartition des élèves pour la prochaine année scolaire :

ü     S’il y a trois classes : 36 enfants en maternelle, 20 en CP-CE1, 25 en CE2-CM1-CM2

ü     S’il y a quatre classes : 25 enfants en PS-MS, 22 en GS-CP, 15 en CE1-CE2, 19 en CM1-CM2

 

PROJET D’ECOLE

 

Il sera présenté à l’avis du Conseil d’école lors du premier conseil de 2003-2004.

Voici les grandes lignes de ce projet : maîtrise de la langue (poursuite du journal scolaire), réussite de tous les élèves (projets plus individualisés avec intervention du réseau d’aide si nécessaire), éducation à la citoyenneté (maintien de la mise en place du passeport et de la coopérative), élargir les référents culturels.

 

QUESTIONS DIVERSES

 

Concernant les enseignants : Isabelle Cariou travaillera à mi-temps et Dominique Jeannes bénéficiera d’une journée de décharge syndicale par semaine.
Une demande de stage d’école a été satisfaite afin de préparer tous les enseignants de l’école à la maîtrise du site internet (12 et 13 janvier 2004). Une demande de salle est faite à la mairie pour ces deux jours.
Concernant la structure de jeux, l’emplacement a été trouvé et la commande effectuée par la mairie.
Le rafraîchissement des peintures au sol (marelles…) est demandé à la mairie ainsi que le crépis du garage.
Thierry Martin précise que le voyage à Paris ne se fera que tous les deux ans.
Mme Cogné indique que la prise en charge de la mairie pour des sorties scolaires se fera à hauteur de 300€ par an.
Concernant la pérennisation du poste d’éducateur sportif de Marc Babin (actuellement emploi-jeune), aucune décision n’a encore été prise par les mairies concernées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COMPTE RENDU DU CONSEIL D’ÉCOLE DU 18 SEPTEMBRE 2003

 

Présents :      Mme Cogné, adjointe au Maire déléguée aux affaires scolaires

          Mme Banville, D.D.E.N.

          Les représentants des parents d’élèves :

          Mme Aouizerat, Mme Audouin, Mme Boistault, Melle Gault, M. Leray, M. Rabjeau.

Les enseignants.

Excusés :  M. Biero, Inspecteur de l’Éducation Nationale

M. Vincent, Maire du Fuilet

 

Ordre du jour :     - nouvelle situation de l’école

- questions diverses

 

1.  la nouvelle situation de l’école

q       L’école compte pour cette rentrée scolaire 86 élèves et vient d’obtenir l’ouverture d’un mi-temps maternelle, c’est à dire uniquement le matin. Ce qui donne la répartition suivante dans les classes :

Þ              le matin 4 classes

¨         TPS-PS-MS         28 élèves

¨         CP-CE1         22 élèves

¨         GS-CE2         16 élèves

¨         CM1-CM2         20 élèves

Þ              L’après-midi 3 classes

¨         TPS-PS-MS-GS        38 élèves

¨         CP-CE1            22 élèves

¨         CE2-CM1-CM2        26 élèves

q       Deux nouvelles enseignantes viennent s’ajouter à l’équipe : Stéphanie Chauveau qui assure avec Isabelle la classe de CP-CE1, et prend en charge la classe de maternelle tous les vendredis, Maryline Bellanger assure la classe des GS-CE2 tous les matins.

La mairie a fait un courrier à l’inspection d’Académie du Maine-et-Loire le 16 septembre pour lui faire part de la progression démographique du Fuilet afin d’appuyer la demande d’ouverture d’une classe complète à la rentrée 2004.

q       Cette nouvelle implique des demandes particulières auprès de la mairie :

Ø       En urgence un tableau (346 €) et un bureau (376 €) pour la quatrième classe.

Ø       Se pose le problème de l’ATSEM pour les élèves de GS. La mise en place d’un contrat emploi formation ne pourrait-il pas être une solution ?

Ø       Se pose également un problème de locaux. Il y a un manque de place lorsque des intervenants extérieurs sont dans l’école : en musique, en langue vivante, intervention du réseau d’aide… Le dortoir est également un gros souci ; un couloir n’est pas un dortoir, cela explique en partie pourquoi les petits ne viennent pas l’après-midi (pas accueillant et peu pratique avec le problème des sanitaires). La quatrième classe vient de supprimer une BCD centrale accessible facilement aux élèves même les plus jeunes et ce d’une façon autonome. Si des solutions pour cette année vont être mises en place elles restent provisoires. Quand est-il d’une étude d’agrandissement par le C.A.U.E. (conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement ) ?

Ø       Dans l’avenir, il faudra prévoir l’achat d’ordinateurs pour cette classe.

q       Matériel

Ø       Chauffe-eau :celui de la salle d’eau maternelle fuit, à vérifier.

Ø       Liaison ordinateur-photocopieur : un devis a été demandé pour la mise en place d’une tête numérique sur le photocopieur (cela permet de ne plus passer par l’imprimante). Le coût est de 400 € +250 € d’installation. Il avait été “négocié” par téléphone entre 500 € et 550 €. L’école dispose actuellement, pour ce genre d’achat d’une charge exceptionnelle de 466 € et d’un excédent d’investissement de 159 € soit un total de 625 €. L’équipe éducative doit réétudier la question.

 

2.  Questions diverses

Le directeur informe le conseil d’école de l’échange de courrier entre la mairie et l’équipe éducative au mois de juin au sujet de la banderole ; le sujet est clos. A la même période il recevait un courrier de Monsieur le sénateur lui demandant de lire un éditorial d’un hebdomadaire que l’on peut facilement qualifier de diffamant envers les enseignants. La méthode employée manque totalement d’élégance.

Séance levée à 21 h 40

 

CONSEIL D'ECOLE du 14 novembre 2003

Etaient présents

- Le directeur : Thierry Martin

- L'adjointe du Conseil municipal chargée des affaires, scolaires: Mme Cogné

- Les enseignants : Isabelle Cariou, Stéphanie Chauveau, Dominique Jeannes

- Les représentants des parents d'élèves : Mme Aouizerat, Mme Audouin, M. Beaujouan, Melle Gault, M. Leray, Mme Porcheret, M. Rabjeau

- Le D.D.E.N. : Mme Banville Excusés

- L' I.E.N. : M. Biero

- Le Maire: M. Vincent

- L'enseignante : Maryline Bellanger

Règlement intérieur

Les enseignants insistent sur le fait que les absences des élèves doivent leur être notifiées par écrit ; ce point précis du règlement sera surligné lors de sa communication aux parents d'élèves.

En ce qui concerne les changements de situation : penser également à communiquer aux enseignants votre nouveau numéro de téléphone....

Projet d'école

Le nouveau projet d'école (2003/2006) doit être approuvé par le Conseil d'Ecole.

Ce projet, préparé par l'équipe enseignante, a déjà été approuvé par l'Inspecteur d'Académie après avis favorable de l'Inspecteur de l'Education Nationale. (Les objectifs retenus par les enseignants correspondant aux orientations nationales.)

Question de M. Rabjeau : Les projets communs entre écoles sont rares, pourquoi ?

Un travail en réseau avec les écoles du secteur de Collège (Montrevault) est envisageable (mais les différences de structures et l'éloignement géographique ne le favorisent pas toujours) et d'ailleurs envisagé par notre hiérarchie ... répondent les enseignants.

Projet du ministère pour la rentrée 2006 : mise en place de 600 réseaux d'écoles.

Il s'agira plutôt de mettre en place une structure administrative que pédagogique : 1 des directeurs des écoles regroupées sera déchargé à 1/2 temps ou à plein temps pour élaborer un projet commun... Mise en place d'une communauté administrative et donc financière.

Donc : création d'un EPCI (Etablissement public de coopération intercommunal) à vocation scolaire, pour la gestion des crédits.

lève étape possible de ce genre de réseau : le regroupement pédagogique ( 1 classe ou une école maternelle dans une commune et 1 classe ou une école élémentaire dans la commune voisine...) Projets de réseau pour l'année scolaire 2003/2004

- liaison CM2-6ème avec le collège - expositions de l'artothèque

- forum des sciences

- mise en commun de séries de livres pour échanges - cross

   

CONSEIL D'ÉCOLE du 8 mars 2004

 

Etaient présents :

- Le directeur : Thierry Martin

- Le Maire : M. Vincent

- L'Adjointe au Maire chargée des affaires scolaires : Mme Cogné

- L'Adjoint au Maire chargé des bâtiments : M. Emeriau

- Les enseignants : Isabelle Carton, Stéphanie Chauveau, Dominique Jeannes

- Les représentants des parents d'élèves : Mme Audouin, M. Beaujouan, Melle Gault,

- M. Leray, Mme Porcheret, M. Rabjeau

- La D.D.E.N. : Mme Banville Excusés

- L' I.E.N. : M. Biero

- L'enseignante : Maryline Bellanger

-         La représentante des parents d'élèves : Mme Aouizerat

Ouverture d'une 4ème  classe « entière »

Effective à la rentrée 2004 (décision de l'Inspecteur d'Académie approuvée par les Commissions paritaires)

La répartition des cours, des élèves, vous sera communiquée lors du dernier Conseil d'École de l'année scolaire, qui aura lieu en juin.

M. le Maire se réjouit de cette nouvelle... se pose à nouveau le problème des locaux : M. le Maire a donc convié à cette réunion du Conseil d'École, M. Emeriau, adjoint en charge des bâtiments communaux.

M. Emeriau explique que des aménagements (modification de cloisons, percement d'une porte pour un accès à la cour de l'école...) peuvent être apportés au niveau de l'ancienne bibliothèque municipale, dont les locaux ont été mis à la disposition de l'école par la Commune. (Ce genre d'aménagements engendrant peu de frais.)

La rénovation du garage (crépi intérieur), qui avait été de longue date, demandé par les enseignants, constitue-t-elle toujours une priorité, en regard de ces aménagements au niveau de la bibliothèque ? C'est en ces termes de priorités, que M. Emeriau souhaite voir le Conseil d'École résonner, pour préparer l'entretien qu'il aura le 19 février, avec une architecte du CAUE (Mme Chapelet).

M. Emeriau souhaite avoir le « sentiment » des enseignants quant à une extension éventuelle sur l'arrière du bâtiment existant (la façade de l'école mérite par son cachet d'être préservée, et des constructions sur l'avant du bâtiment présenteraient de plus le désavantage de réduire la cour).

Les enseignants sont favorables à cette proposition.

M. Emeriau souhaite également savoir quels seraient les « espaces de 1ère nécessité ».

-           1 dortoir digne de ce nom

-           1 accès aux sanitaires des petits, à toute heure (y compris pendant la sieste)

-           des toilettes pour les grands, à l'intérieur (toilettes inaccessibles lors des grands froids : eau coupée)

          1 bibliothèque occupant une position centrale dans les locaux scolaire, en vue d'une utilisation par toutes les classes, par des enfants en autonomie

Le directeur se félicite que la Mairie ait contacté le CAUE, comme convenu lors de l'entretien qui avait réuni : le Maire, l'Inspecteur, et le directeur (et, comme le Conseil d'École l'avait demandé lors de sa dernière réunion).

M. Martin rappelle qu'avait également été suggéré, lors de cet entretien, qu'il soit fait appel à un géographe qui établirait une étude sur l'évolution démographique future de la commune.

Les enseignants seront sollicités pour un travail plus approfondi avec l'architecte du CAUE, à l'issue du 1er entretien.

Il est convenu, que seul l'accès par la cour, à la bibliothèque, sera à réaliser pour la rentrée 2004. Inutile d'engager trop de frais dans des aménagements qui ne seront peut-être pas durables.

En ce qui concerne le crépi du garage : il a déjà été budgété et sera donc réalisé.

 

Relecture du compte-rendu du dernier Conseil d'Ecole

- Le Grand Débat a eu lieu. On pourra noter que la participation de la population a été très faible. A suivre...

- La structure de jeux : Le revêtement de sol s'abîmant, le constructeur a été contacté. Il est venu prendre des photos des parties détériorées, afin de les transmettre à son assurance pour se faire rembourser les dalles défectueuses. Quant sera-t-il du coût de la pose des nouvelles dalles ?

 

Budget

Le directeur a dernièrement adressé au Maire un courrier, dans lequel il demande

-            l'équipement en matériel informatique de la 4ème classe

-           le renouvellement progressif du matériel informatique existant (vieillissant : 7 et 5 ans)

-           le renouvellement du mobilier d'une autre classe

Ces demandes seront examinées prochainement par le Conseil municipal, dans le cadre de la préparation du Budget 2005.

M. Martin souligne au passage les économies de maintenance réalisées par l'école, puisqu'il se charge, régulièrement, lui-même, du dépannage des machines récupérées auprès du Conseil régional (dépannages de plus en plus fréquents, le matériel vieillissant).

 

A.T.S.E.M.

Mme Bartel prendra sa retraite fin août 2004, il faut donc songer à pourvoir le poste pour la rentrée prochaine.

La Mairie (employeur) fera paraître par voie de presse, un appel à candidature, prochainement. Une commission, à laquelle les enseignants souhaitent être associés, étudiera les candidatures.

M. Martin souhaite qu'il soit établi lors de cette future embauche, une charte définissant les rôles de chacun: A.T.S.E.M., enseignants, Mairie.

Serait-il également possible que le recrutement interviennent avant le mois de juin, afin que la personne nouvellement embauchée puisse rencontrer Mme Bartel quelques jours, pour un       « passage de témoin ». Il serait également souhaitable que cette nouvelle A.T.S.E.M. soit présente à l'école les jours précédant la rentrée scolaire, pour rencontrer les enseignants et s'entretenir avec eux de l'organisation de son travail dans le cadre scolaire.

La Mairie pourrait être intéressée par un complément de temps de ce personnel, sous la forme d'un accueil péri-scolaire.

 

GARDERIE PERI-SCOLAIRE

Des réunions ont eu lieu entre la Mairie et Familles Rurales afin d'étudier la possibilité de réouverture de la garderie péri-scolaire. (Associée à un centre de loisirs le mercredi... )

Une enquête aura prochainement lieu auprès des familles qui avaient exprimé le souhait de la création d'une telle structure (Quelle utilisation en feraient-ils ? Serait-elle régulière ? Suffisamment régulière pour pérenniser la structure ?)

-         - - > Alléger la charge de travail des assistantes maternelles (moins d'enfants en péri-scolaire à prendre en charge = plus de places pour des bébés) qui font défaut dans la commune.

 

ACTIONS PEDAGOGIQUES

-           Forum des Sciences : 29 avril: à Montrevault pour le cycle 3, à St Pierre Montlimart pour les cycles 1 et 2

-           Cross : le 27 mars

-           Le site internet de l'école est accessible : http://ecprim.lefuilet.free.fr

-            Excellente « prestation » de Joëlle qui intervient auprès des CP-CE 1 et des CM 1-CM2 en musique. Projet à remonter pour l'an prochain.

-         Spectacle « Scènes de Pays » pour les élèves de Maternelle, très prochainement.

 

 

 

QUESTIONS DIVERSES

- L'ouverture d'une classe supplémentaire accueillant des élèves de Maternelle pose un problème : ne faudrait-il pas créer un nouveau poste d'A.T.S.E.M. ?

Piste : Faire appel à une personne en contrat formation, qui est présente sur l'école en alternance avec la poursuite de ses études.

Melle Gault se demande si une telle organisation est réellement satisfaisante : La création d' un poste à temps plein ne serait-elle pas préférable ? (Comme on le rencontre dans d'autres écoles qui ont 1 A.T.S.E.M. à plein temps dans des classe de GS-CP.)

-           Des parents d'élèves de Maternelle souhaiteraient avoir des explications quant à la gestion par l'A.T.S.EM. : des « accidents », des « malaises intestinaux » (des cacas dans la culotte). Les enseignants conseillent aux parents concernés, de venir rencontrer très prochainement Dominique, afin de dédramatiser ce genre de petits soucis.

-            Stéphanie sera remplacée le mardi 9 mars ainsi qu'une semaine en juin, ceci afin de lui permettre de participer à des stages professionnels.

-           Les D.D.E.N. du Val du Marne rendront visite aux écoles du Fuilet, Drain et Bouzillé, les 15 et 16 mai prochain. Un représentant de la Mairie pourrait participer à un pot de l'amitié organisé à cette occasion par les parents d'élèves (le 16 mai).

-           Marc Babin, l'emploi-jeune intervenant en sport à l'école, arrivera en fin de contrat : fin août 2004. Malheureusement, malgré les compétences indéniables de cette personne, la Commune ne pérennisera pas ce poste. La Mairie du Fuilet avait proposé un contrat contractuel d'une durée de 3 ans , la Sous Préfecture n'a pas accepté cette proposition. (La titularisation de Marc en qualité de fonctionnaire territorial était impossible en raison de la complexité du poste : interventions au niveau d'associations sportives, d'écoles, de Familles Rurales.)

-           Le directeur a observé dans le compte-rendu du dernier Conseil municipal, que la Mairie du Fuilet avait adressé un courrier à la Communauté de Communes, au sujet des enfants inscrits dans les écoles d'une commune qui n'est pas leur commune de résidence. M. Vincent explique qu'une concertation entre Maires, aura prochainement lieu, à ce sujet.

A noter : Des enfants qui sont inscrits dans une école publique hors leur commune de résidence, parce que celle-ci n'offre pas un tel service (public), doivent être pris en charge en ce qui concerne les frais de fonctionnement de leur école d'accueil, par la commune de résidence.

 

 

Séance levée à 22h00.

 

CONSEIL D'ÉCOLE du 1er  juin 2004

 

Etaient présents

-           Le directeur : Thierry Martin

-            L'Adjointe au Maire chargée des affaires scolaires : Mme Cogné

-           Les enseignants : Isabelle Cariou, Stéphanie Chauveau, Dominique Jeannes, Mireille Vincent

-           Les représentants des parents d'élèves : Mme Aouizerat, M. Beaujouan, M. Leray, Mme Porcheret, M. Rabjeau

-           La D.D.E.N. : Mme Banville Excusés

-           Le Maire : M. Vincent

-           L' I.E.N. : M. Biero

-            L'enseignante : Maryline Bellanger

-           Les représentantes des parents d'élèves : Mme Audouin, Melle Gault

Nous accueillons Mireille Vincent qui vient d'être nommée sur le poste ouvert (la 4ème classe).

 

BILAN de l'année scolaire

 

Cross, spectacles, Forum des Sciences...

A propos du Forum des Sciences : devaient y participer toutes les classes de l'école. Cela n'a pu être possible pour des raisons de sécurité , seuls les élèves de cycle 111 étaient finalement conviés (et ceux du cycle Il du Fuilet à titre exceptionnel). Pour l'an prochain, il serait souhaitable que tous les cycles soient représentés (avec priorité au cycle 1).

 

BUDGET

 

1 ° Des demandes avaient été formulées concernant le renouvellement des matériels informatiques vieillissants.

1.357€ ont été dépensés dans l'achat d'un nouvel ordinateur et de switchs permettant la mise en réseau de tous les postes de l'école.

Un surplus du budget investissement, a de plus été utilisé pour l'achat d'une imprimante laser.

2° Mobilier : 2.900F ont cette année été alloués au renouvellement du mobilier.

Ce budget a permis l'achat de 30 chaises pour la classe de Maternelle et de tables et de chaises pour lesCE

Le montage des tables des CE1 (déjà reçues) pourra-t-il être effectué au début de I"été par les employés communaux?

 

LOCAUX

 

Un architecte du CAUE est venu visiter l'école. Une étude concernant l'extension des locaux est en cours.

L'étude démographique dont il avait été question ne sera pas demandée (renseignement pris auprès de communes y ayant eu recours : très coûteuse et peu intéressante).

L'architecte devait recontacter les enseignants (principaux utilisateurs de ces locaux) pour évaluer leurs attentes. Pas de nouvelles ! La Mairie se renseignera.

Quand les résultats de cette étude seront-ils disponibles

Pas de date fixée. Probablement d'ici 2-3 mois d'après Mme Cogné.

Menus travaux : le percement de la porte permettant d'accéder à l'ancienne bibliothèque municipale sera effectué cet été , ainsi que le crépi du garage

 

A.T. S. E. M.

 

Un avis de recrutement a été publié. 23 candidatures

6 ont été retenues (critères de qualification)

Une commission (à laquelle sont associés M. Martin et M. Jeannes) rencontre 5 de ces candidates demain (la 6e"„ accouche incessamment et habite actuellement en Savoie).

Les enseignants émettront un avis, le Maire embauchera.

M. Martin renouvelle le souhait d'une liaison entre Mme Bartel et la nouvelle A.T.S.E.M., courant juin. Cela se fera en fonction des disponibilités de la personne recrutée.

M. Martin a fourni à la Mairie un document concernant le rôle de l' A.T.S.E.M. dans le cadre de notre école.

Quant sera-t-il de la présence d'une A.T.S.E.M. dans la classe de GS-CP ? Hypothèse déjà évoquée (cf. CE du 8/03/2004) des stagiaires en alternance, à creuser.

 

GARDERIE PÉRI-SCOLAIRE

 

Une enquête auprès des parents d'élèves des 2 écoles a été lancée par la Mairie pour évaluer les besoins.

Il s'agirait d'une structure municipale animée par un personnel titulaire d'un BAFD (ou s'engageant à le passer). Le lieu : la cantine (prise du petit déjeuner et du goûter).

L' A.T.S.E.M. pourrait être amenée à conduire les enfants à la garderie (à prévoir dans son contrat). •            Mme Banville suggère la construction d'une école neuve qui regrouperait tous ses services en un même lieu.

D'autant qu'à la cantine les effectifs sont en hausse. Pourquoi pas deux services ; les petits déjeuneraient plus tôt et seraient couchés par l' A.T.S.E.M. immédiatement après le repas.

 

REPARTITION

 

-            Dominique Jeannes : TPS-MS : 25 élèves

-            Mireille Vincent : GS-CP : 20 élèves

-            Isabelle Cariou (à plein temps) : CE 1-CE2 : 21 élèves

-           Thierry Martin : CM 1-CM2 : 17 élèves

Dominique Jeannes poursuit sa mission de représentant syndical pour l'année scolaire 2004/2005 ; il sera donc remplacé 1 jour par semaine (toujours par le même enseignant).

QUESTIONS DIVERSES

1 ° Un animateur sportif a été recruté par le club de basket de Saint-Rémy en Mauges ; les communes du Fuilet et de Saint-Rémy ont choisi de s'associer au projet : 150h seront donc allouées aux 2 écoles (ce qui représente 2h / semaine pour chaque école).

Un projet pédagogique ainsi qu'une demande d'agrément seront à déposer auprès de l'Inspection Académique.

2° C'est la fin des contrats des Aides Educateurs : Christelle Bibard nous quittera donc à la fin de l'année scolaire.

3° Changements en ce qui concerne le RASED (réseau d'aide aux enfants en difficultés) pour l'année scolaire prochaine : recrutement d'un maître de soutien supplémentaire, qui serait rattaché à l'école de Champtoceaux (l'autre étant rattaché à Saint-Pierre Montlimart). Les enseignants demeurent vigilants quant à l'utilisation qui sera faite de ce maître.

4° Nomination d'un nouvel Inspecteur de l'Education Nationale sur notre circonscription M. Leclerc.

5° Pas de nouvelles en ce qui concerne le revêtement de sol de la structure de jeu (cf. CE du 8/03/2004) : la Mairie se charge de recontacter le constructeur.

6° Problème électrique à l'école : le disjoncteur saute sans cesse (les écrans des ordinateurs en pâtissent). M. Martin souhaiterait que la Mairie fasse faire un bilan par EDF.

7° En ce qui concerne les enfants scolarisés hors de leur commune de domiciliation (cf CE du 8/03/2004), les Maires se sont mis d'accord pour refacturer les charges scolaires concernant ces élèves, à la commune de résidence.

8° Une réunion publique au sujet de la réfection de la voirie rue de la Mairie, aura lieu samedi matin.

Travaux très importants d'octobre à juin 2005 (durant toute l'année scolaire).

M. Martin s'inquiète de l'accessibilité à l'école pour des secours éventuels (pompiers...). Mme Cogné le rassure : Tous les résidents sont garantis d'avoir un accès à ces services pendant toute la durée des travaux.

9° Les employés communaux pourront-ils passer à l'école la dernière semaine de juin, pour faire le bilan des petites réparations à effectuer pendant l'été (comme de coutume).

10° M. Emeriau, adjoint en charge des bâtiments communaux, était venu avec un plombier pour faire remplacer les robinets des sanitaires extérieurs, par des robinets poussoirs. Quant est-il de ces travaux qui n'ont pas eu lieu.

1 l ° Les D.D.E.N. du Val du Marne nous ont rendu visite les 15 et 16 mai derniers. Ils étaient ravis de leur séjour parmi nous. Ils ont été très intéressés par la proposition de M. le Maire, d'accueil d'élèves du Val de Marne, en séjour au Village Potier. Ils ont offert à l'école un téléviseur, un magnétoscope et un lecteur DVD : merci à eux.

12° M. Rabjeau s'enquiert de l'utilisation de la B.C.D. municipale (toute neuve) par les élèves de l'école. Peu assidue cette année ; elle le sera plus l'an prochain, sous réserve d'avoir des accompagnateurs, des animateurs (difficile pour l'enseignant, de gérer une vingtaine d'enfants, seul dans un tel lieu).

Séance levée à 22h00.

 

 

 

 

CONSEIL D'ÉCOLE du 15 novembre 2004

 

Etaient présents

-           Le directeur: Thierry Martin

-           Le Maire: M. Vincent

-           L'adjointe du Conseil municipal chargée des affaires, scolaires : Mme Cogné

-           Les enseignants : Isabelle Cariou, Dominique Jeannes, Mireille Vincent

-           Les représentants des parents d'élèves : Mme Audouin, M. Beaujouan, Mme Boistault, Melle Gault, M. Leray, M. Rabjeau

-           Le D.D.E.N. : Mme Banville Excusés

-           L’IEN : M. Leclair

-          La représentante des parents d'élèves : Mme Aouizerat.

-                      

Composition et attributions du Conseil d'Ecole

 

Tous les membres du Conseil d'École étant déjà en place l'année précédente, il ne paraît pas utile de ré-expliquer le fonctionnement de cette institution.

• M. Martin rappelle simplement que les représentants des parents d'élèves assurent un lien entre le Conseil et l’ensemble des parents d'élèves qu'ils représentent.

 

Règlement intérieur

 

Il ne sera pas modifié cette année. (En attente du nouveau règlement départemental.)

Les enseignants soulignent le fait que certains élèves arrivent trop régulièrement en retard, ou encore qu'ils sont contraints d'attendre des parents qui tardent le soir à récupérer leurs enfants... Dans le règlement distribué aux parents d'élèves, il est donc décidé d'écrire les horaires en plus gros et de rajouter la phrase suivante : Le respect de ces horaires est fondamental pour le bon fonctionnement de l'établissement.

 

Répartition conforme aux prévisions

 

-           Dominique Jeannes et Florence Kuhn : TPS-MS : 26 élèves

-           Mireille Vincent : GS-CP :22 élèves

-           Isabelle Cariou : CE1-CE2 : 21 élèves

-           Thierry Martin : CM 1-CM2 : 16 élèves Soit un total de 85 élèves inscrits.

M. Martin souligne le fait que l'on assiste à de plus en plus de mouvements de population durant l'année scolaire (cette tendance risque de se poursuivre avec l'extension de la banlieue nantaise).

 

Compte-rendu du dernier Conseil d'Ecole

 

Pas de commentaires

 

Travaux

 

Le percement de l'accès à la B.C.D. a été réalisé. Dans le garage : pose de placo réalisée.

A propos des robinets des sanitaires extérieurs : M. Martin se demande ce qu'il est advenu du projet de les remplacer par des robinets poussoirs (dans un souci d'économie : les robinets actuels, très difficiles à fermer par les enfants, restent parfois ouverts...).

??? M. le Maire en reparlera à M. Emeriau. (Probablement l'artisan contacté n'a-t-il pas réalisé le travail : peu lucratif.)

Demande d'une rampe électrique avec disjoncteur différentiel en bout de ligne, dans la classe de Mireille.

 

 

 

Locaux

 

Lecture du courrier adressé en début d'année, par les parents d'élèves à M. Martin concernant le dortoir, et de la réponse de M. le Maire à ce courrier.

Explication de M. le Maire : si le projet proposé par le C.A.U.E. s'avérait trop lourd pour une réalisation rapide, la commune mettrait en place les moyens nécessaires pour améliorer dans l'immédiat le problème de la sieste...

A ce propos, Mme Chapelet, l'architecte du C.A.U.E., a rendez vous avec M. le Maire pour lui présenter ses conclusions, le vendredi 26 novembre à l 10h30 Il est convenu que M. Martin fera en sorte de se libérer pour pouvoir assister à l'entretien.

M. Martin se demande dans quelle mesure la construction ou la rénovation de l'école s'inscrivent dans les priorités communales.

M. Vincent explique que le projet concernant la salle du S.I. est tout simplement antérieur aux demandes formulées pour l'école et que les travaux concernant la traversée du bourg ont été « imposés » par le département. Lorsque le Conseil Municipal aura en main un projet tangible concernant l'école il pourra se décider sur un niveau de priorité. Sachant que les projets de salle « des fêtes » ou d'école représentent chacun un gros budget, et sont des projets sans recettes.

Le Conseil d'Écoles se plaît à rêver d'un « complexe » regroupant : l'école, le restaurant scolaire, la garderie péri-scolaire, le foyer des jeunes...

En ce qui concerne le projet de salle « des fêtes » , il n'apparaît, à l'usage, pas intéressant d'avoir au sein d'un tel espace le restaurant scolaire ; car cela pose des problèmes de « remise en état » pour l'accueil péri-scolaire du lundi matin à 7h30.

Proposition éventuelle de la Mairie, de préfabriqués : dortoir, sanitaires chauffés... en attendant...

Attention aux exigences des nouveaux arrivants qui ont des habitudes de citadins ! Ne risque-t-on pas qu'ils choisissent de scolariser leurs enfants sur leur lieu de travail si les conditions d'accueil que nous leur offrons ne leur semblent pas suffisantes ?

Pour conclure, la décision concernant des travaux lourds de rénovation de l'école ou autres, sera de toute façon prise lors du vote du budget communal.

 

Activités pédagogiques

 

- Spectacles « Scènes de Pays » pour toutes les classes (transport pris en charge par la Communauté de Communes, entrées payées par l'Association des Parents d'Élèves)

- Visite de l'exposition Gaston Chaissac à Liré

classes de GS-CP (atelier collage) et de CM1-CM2 (mail-Art)

(Le coût du transport est pris en charge par le budget alloué par la commune à cet effet (budget de 300€ annuel) les entrées :2,10€/enfant sont payées par l'Association des Parents d'Élèves.)

- Sortie Moyen Âge au château du Plessis-Macé pour les CE 1-CE2

(Transport (240€) et entrées (4,50€ /enfant) pris en charge par l'Association des Parents d'Élèves.)

- Pour les CE, une sortie en rapport avec les déchets, le tri sélectif, avait été envisagée : contact pris auprès du SIRDOMDI, les enfants étaient trop jeunes...

- Voyage à Paris pour les CM du 23 au 26 mai 2005

- Correspondances scolaires avec une classe de Nuaillé pour les GS-CP, avec une classe de St Macaire en Mauges pour les CM

- Intervention en Musique de Joëlle Choé : sur un projet concernant les musiques du monde, dans la classe des CM

(un seul projet retenu sur les 2 proposés (identiques) en CM et CE)

 

Questions diverses

 

- En ce qui concerne l'accès à l'école pendant la durée des travaux de réfection de la traversée du bourg, M. le Maire communiquera aux parents une note d'information en temps utile.

- M. Martin a entendu parler de la connexion ADSL prochaine de la Mairie. M. Vincent confirme la connexion dans l'année et assure que l'école pourra également en bénéficier.

- Problème électrique : (probablement depuis la mise en route du chauffage) le système électrique disjoncte 2 à 3 fois par jour, ce qui entraîne malheureusement la « mort » des écrans d'ordinateurs de récupération, un peu fragiles car vieillissants

Faire venir EDF

- Cuvette wc de la B.C.D. cassée...

- Certaines portes de la B.C.D. ont été remises à la demande de M. Martin, afin de pouvoir chauffer la pièce principale sans gaspillage.

- Poste E (maître de soutien) du R.A.S.E.D. : Cette année, mise en place dans toutes les écoles du secteur, d'un soutien aux élèves en difficultés, soutien rendu possible par la présence d'un maître E supplémentaire. Suite au problème du demi-poste de l'école de Montrevault : les parents d'élèves de cette école obtiennent fin octobre, auprès du rectorat, un moyen de remplacement pour les après­-midi. Malheureusement, à la rentrée de novembre, c'est le maître E qui se voit contraint par sa hiérarchie d'assurer cette fonction de remplacement. Colère des écoles concernées par le travail de soutien du maître E en question --- > GREVÉ du jeudi 18 novembre. Seront fermées, les écoles de

St Pierre Montlimart, Montrevault, Le Fuilet, La Chapelle du Genêt, Beaupréau (9 grévistes/11 enseignants, dans cette dernière école) .

Mme Cogné, qui participe régulièrement (2 fois par an) à des réunions concernant le R.A.S.E.D. se fera l'écho de l'inquiétude de notre Conseil d'École face à de tels détournements des moyens du réseau d'aide déjà souvent malmené (postes non pourvus, moyens financiers en terme de déplacements souvent insuffisants...)

- Les 4h de ménage prévues lors des petites vacances pour la classe de maternelle, le couloir et les sanitaires, semblent insuffisantes à Mme Martineau (l'A.T.S.E.M.)...

- Le nouveau secrétaire de Mairie : M. Benoît Batardière, prendra ses fonctions le lundi 22 novembre. M. Martin est invité par M. le Maire à le rencontrer ce jour.

- Une remarque de Melle Gault : Serait-il possible pour la Mairie, d'organiser un accueil lors des jours de grève ?

Quel genre d'accueil, dans quels locaux, assuré par qui : l'ATSEM ??? Difficilement envisageable d'après M. le Maire.

Melle Gault : « C'est malheureusement un argument en défaveur de l'école publique.. »

Séance levée à 21 h45.

Dernière minute : Les enseignants informent le Conseil d'École que suite au mouvement de grève du jeudi 18 novembre, l'Inspection Académique a décidé de maintenir le maître E sur ses missions propres et de trouver un autre moyen de remplacement pour l'école de Montrevault. De plus, la maîtresse E, qui partait en congé de maternité durant les mois de janvier à avril, sera même remplacée durant cette période !

 

 

 

CONSEIL D’ECOLE DU 15 MARS 2005

 

Début de la réunion : 20h30.

 

Présents :                 M. le Maire

Mme Cogné, adjointe au Maire déléguée aux affaires scolaires.

                                Mme Banville, D.D.E.N.

Les représentants des parents d’élèves : Mme Aouizerat, Mme Audouin, M Beaujouan, Mme Boistault

                                Melle Gault, M. Leray, M. Rabjeau.

Les enseignants : Thierry Martin, Isabelle Cariou, Dominique Jeannes, Mireille Vincent

Excusé :        M. Leclair, Inspecteur de l’Education Nationale

 

Compte-rendu du dernier Conseil d’école

Règlement intérieur : il aurait dû être voté lors du 1er Conseil d’Ecole…

Or, cette année, nous étions en attente du règlement-type départemental : celui-ci doit être présenté vendredi 18 mars en C.D.E.N..

Rien de particulier dans ce règlement-type, si ce n’est un point concernant les signes religieux ostensibles…

 

Budget

Le budget municipal sera voté le 21 mars.

Demandes :

-          Suite aux problèmes électriques qu’a connu l’école (cf. C.E. du 00/00/2004) : la base d’un des téléphones est « morte » et irréparable : il faut donc la changer… (impossible de changer la base, sans changer le téléphone)

-          Renouvellement du matériel informatique : l’objectif serait d’un ordinateur performant par classe, or une des classes en est actuellement dépourvue…

-          Il n’y avait pas de renouvellement de mobilier prévu cette année. Cependant, les effectifs prévus pour la rentrée 2005/2006 sont tels, que le besoin s’en fait sentir. En effet la classe de CE1-CE2 s’annonce chargée et  celle de CM beaucoup moins : il est donc envisagé par les enseignants que le groupe des CE2 soit amené à changer de classe en cours de journée… D’où la nécessité de dédoubler les tables des CE2.

Soit une demande de 10 tables et chaises.

-          Aspirateur et réfrigérateur avec bac à glaçons (pour conserver le goûter et avoir de la glace en cas d’accident (hématomes).

 

Locaux

M. Martin a remarqué dans le compte-rendu du dernier Conseil Municipal, qu’une demande de subvention avait été faite pour l’école. Pour faire quoi ?

M. le Maire nous explique que rien n’a été défini actuellement. Une telle demande a été faite car ce genre de démarche est longue. Une fois la demande enregistrée, il reste 2 ans pour utiliser l’argent à des fins qui restent à définir.

Un devis a été demandé pour un préfabriqué. Préfabriqué qui serait utilisé pour la sieste. Cela représente une surface de 60m2 (avec des sanitaires intégrés). Ce « local » serait installé à l’arrière du bâtiment, dans le jardin…

M. le Maire nous explique que le préfabriqué serait acheté. Cela revient moins cher qu’une location et la revente de ce genre de matériel ne présente aucun problème.

Melle Gault (qui a été utilisatrice) nous fait remarquer qu’à l’usage  ce genre de local se révèle peu confortable : très étouffant jusqu’en octobre et à partir de mai (problème d’isolation)…

Ne serait-il pas possible plutôt, de construire 60m2 en dur (les premiers 60m2 du projet d’extension du bâtiment proposé par le C.A.U.E.) ? Réponse de la Mairie : Trop compliqué dans l’immédiat.

A titre informatif : la D.G.E.  sur les rénovations s’élève à 30-35% du budget total

M. le Maire nous rappelle le projet communal de construction d’une salle des fêtes, prioritaire par rapport à l’école car antérieur (historique de 5ans pour le projet de salle des fêtes)

A titre informatif : 630 000 € H.T. déboursés par la commune pour la  traversée du bourg

  835 000 € H.T. pour le projet de restructuration du bâtiment

Le Conseil d’école s’enquiert des 1ères réactions au niveau du Conseil Municipal  : «Pas d’hostilité de prime abord mais il faut attendre les chiffres.» d’après M. Vincent

Point au niveau des effectifs : 85-86 inscrits annoncés ; 88-89 prévus actuellement

A noter : l’an dernier : 5-6 élèves supplémentaires avaient été inscrits entre mai et juin

9 TPS pour la rentrée

9+8+12 = 29 en Maternelle

18 en GS-CP

26 en CE1-CE2

15 en CM1-CM2

(3ème tranche du lotissement courant année prochaine : 27-28 lots)

 

Actions pédagogiques engagées

Le spectacle reservé aux élèves de  Maternelle :  a eu lieu la semaine dernière (« La vraie histoire des 3 petits cochons »)

Celui à l’attention des GS-CP et CE1-CE2 aura lieu le 2 juin

Les classes de GS-CP et de CM reçoivent leurs correspondants respectivement les mardis 22 et 29 mars…

Nous aurons donc besoin de la salle de sport entre 12h00 et 13h30 pour le déjeuner, en cas de pluie, or c’est un créneau réservé au tennis… Mme Cogné nous assure que cela ne pose aucun problème.

Ces 2 classes rendront visite à leurs correspondants (en retour) ultérieurement.

Voyage à Paris pour la classe des CM : nouvelles dates : du 24 au 28 mai

A cette occasion, un courrier de demande de subvention a été adressé à la Mairie par M. Martin.

Le versement de la-dite subvention se fera à l’Association des Parents d’Elèves…

Classe de Maternelle : sorties prévues : animaux de la ferme (Coulée du Cerf)… puis animaux plus exotiques (Zoo de la Boissière)

Liaison CM2-6ème : 2 jours avec car et cantine les 12 et 14 avril

Cross reporté au 19 mars

 

Questions diverses

-          Les coupures de courant ont cessé : l’ampérage du disjoncteur a été changé

-          Heures de ménages : situation actuelle : 4h pendant les petites vacances et 8h aux grandes

Il est prévu un supplément de 2h à chaque petites vacances (pour les grandes les conditions seront à redéfinir ultérieurement)

-          Quelqu’un à trouver pour la périscolaire (BAFA ou BAFD obligatoires) (Des assouplissements dans les lois ont été négociés pour les petites agglomérations.)

-          Coupure d’eau impromptue aujourd’hui : Pourraient-on être prévenus ? M. le Maire nous recommande de contacter directement le chef du chantier…

-          Robinets poussoirs à nouveau demandés (dans les sanitaires extérieurs), car les autres sont de plus en plus difficiles à fermer…

-          Recrutement d’un Aide à la Vie Scolaire (soutien d’un enfant dans la classe de Dominique) :  9heures par semaine

-          Photocopieur : grosses réparations dernièrement.

Question des enseignants : Etaient-elles comprises dans le contrat d’entretien ? A voir…

Peut-être serait-il possible d’établir un coût de revient par photocopie (dans la perspective d’un achat futur) ?

-          Résultats d’une étude concernant le coût de revient d’un enfant issu d’une autre commune (9,41% de l’effectif)

       La Mairie du Fuilet va-t-elle en imposer le paiement à la commune d’habitation ? (305€ /enfant en moyenne)

A noter : mêmes subventions de fonctionnement pour les 2 écoles

-          Les GS sans ATSEM ?  la Piste évoquée d’une stagiaire (formation en alternance) a-t-elle été suivie par la Mairie ? Mme Cogné se renseignera…

-          ADSL (France Télécom) : 2ème semestre (pas plus de précision)

-          Haut débit (Mélissa) : antenne au terrain de foot

-          La TVA de la part du financement de la structure prise en charge par l’Association  devait être reversée par la Mairie à l’Association courant 2005 : A suivre…

 

 

Séance levée à 21h50

 

CONSEIL D’ECOLE du 19 septembre 2005

 

Etaient présents :

-         Le directeur : Thierry Martin

-         Le Maire : M. Vincent

-         L’adjointe du Conseil municipal chargée des affaires scolaires : Mme Cogné

-         Les enseignants : Isabelle Cariou, Dominique Jeannes, Mireille Vincent

-         Les représentants des parents d’élèves : Mme Aouizerat, Mme Audouin, Mme Boistault, Melle Gault, M. Leray, M. Rabjeau

-         Le D.D.E.N. : Mme Banville

Excusés :

-         L’I.E.N. : M. Leclair

-         Le représentant des parents d’élèves : M. Beaujouan

 

En cette rentrée, de nombreux problèmes se posent ; les membres du Conseil d’Ecole ont donc souhaité rencontrer des représentants de la Mairie afin d’éclaircir certains points.

 

M. Martin rappelle l’historique des débats concernant le bâtiment préfabriqué :

Lors du Conseil d’école du 15 mars dernier, la Mairie nous expliquait son choix d’un bâtiment préfabriqué, plutôt qu’une rénovation-construction, afin de répondre dans les meilleurs délais aux requêtes des enseignants et des parents qui sollicitaient davantage d’espace.

Suite à la réunion, en Mairie, du 3 mai 2005, l’appel d’offre concernant l’installation du dit bâtiment préfabriqué devait être lancé

Lors du Conseil d’école du 20 juin dernier, Mme Cogné, représentante de la municipalité, nous assurait de la mise en place du dit bâtiment, pour la rentrée de septembre 2005.

M. Martin apprenait la semaine suivante, lors d’une conversation avec le secrétaire de Mairie, qu’il n’en serait rien. Aucun élu ne venant confirmer cette dernière information, le Conseil d’école demeurait dans l’incertitude.

A la rentrée, constatant que le bâtiment préfabriqué n’était pas installé, M. l’Inspecteur de l’éducation nationale ainsi que l’Association des parents d’élèves adressaient chacun un courrier à la Mairie, en demandant des explications.

M. le Maire vient de recevoir les membres du bureau de l’Association des parents d’élèves en réponse au dit courrier.

Les enseignants souhaiteraient être tenus informés du programme des travaux, par un élu, et par écrit, à chaque fois que cela s’avère nécessaire

M. le Maire regrette ces problèmes de communication entre élus et membres du Conseil d’Ecole (enseignants et parents d’élèves) et souhaite qu’à l’avenir l’information soit mieux diffusée.

 

M. le Maire reprend l’historique des démarches engagées par la Mairie pour l’acquisition du bâtiment préfabriqué :

Les devis demandés sont parvenus en Mairie, fin juillet début août.

Les membres de la Commission bâtiment se sont rendus à Anetz et à Saint Germain sur Moine pour visiter des bâtiments identiques, afin de pouvoir mieux faire leur choix.

Le choix étant à présent arrêté, le permis de construire va être rapidement demandé ; dès que le bon de commande du bâtiment sera signé (dans le courant de la semaine).

Les travaux de percement du mur extérieur de la classe maternelle (pour raccordement au bâtiment préfabriqué) seront effectués pendant les vacances de la Toussaint. Quant au bâtiment, il sera installé la semaine suivante ; et sera donc opérationnel semaine 45.

 

Les enseignants demandent à ce qu’une salle de la Mairie soit mise à disposition des élèves pour les cours d’Anglais, puisque le bâtiment préfabriqué n’est pour l’instant pas disponible.

 

Chaudière :

Une chaudière neuve sera installée d’ici la fin du mois de septembre.

 

Remplacement de l’A.T.S.E.M. pendant son congé de maternité :

Le congé de Mme Martineau s’étalera du 18 décembre 2005 jusqu’au 19 juin 2006. (hors congé pathologique)

M. Martin connaît sur Champtoceaux une personne titulaire du CAP Petite Enfance qui pourrait être intéressée.

Peut être aussi serait-il possible d’alléger le service de Mme Martineau en trouvant dès à présent quelqu’un pour la remplacer à la cantine. 

 

Parrainage des D.D.E.N. du Val de Marne :

Il avait été demandé lors d’un précédant Conseil d’école, qu’un courrier soit adressé à la présidente de cette association, afin de l’informer des conditions d’accueil proposées par la commune du Fuilet, pour une classe du Val de Marne.

L’accueil en Val de Marne étant gratuit pour les enfants du Fuilet.

M. le Maire ne pense pas pouvoir proposer la gratuité du séjour, mais il sera fait une proposition de tarifs très préférentiels (+ prix des repas).

 

Aménagement du parking devant l’école, terminé d’ici 1 mois et demi.

Mise en place de trottoirs et d’un marquage au sol matérialisant les places de stationnement, ainsi que l’arrêt du car.

 

Questions diverses

Les travaux électriques à effectuer dans la classe de Mireille seront faits en même temps que ceux nécessaires à l’installation du bâtiment préfabriqué.

Le problème de chasses d’eau dans les sanitaires de la maternelle a été résolu ce matin même ; il ne s’agissait en fait que d’un robinet qui avait été mal réouvert, après les travaux de plomberie de cet été.

Les boutons poussoirs qui devait être installé dans les sanitaires des grands le seront bientôt puisque c’est l’entreprise qui installe la chaudière qui s’en chargera. (poussoirs aux lavabos et aux chasses d’eau) 

M. le Maire informe le directeur qu’à présent il faudra demander à la Mairie l’autorisation d’inscrire des enfants résidants hors commune.

Une réflexion est entamée concernant la prise en compte du Quotient Familial pour le règlement de la Garderie Péri-scolaire. Peut être serait-il possible d’élargir ce système au règlement du restaurant scolaire ?

En cas de difficultés financières les familles sont invitées à se présenter à la Mairie pour qu’une solution puisse être trouvée dans l’intérêt des enfants. (au cas par cas)

Lorsque la commune en sera à l’étude d’un nouveau bâtiment pour accueillir le restaurant scolaire, les membres du Conseil d’école souhaiteraient que tous les modes de restauration soient envisagés dans une double optique de coût et de qualité nutritionnelle. Les représentants de la Mairie nous assure qu’une commission extra municipale sera constituée dans ce but et que les parents d’élèves pourront donc prendre part à la réflexion.

 

 

La séance est levée à 22h00.

 

La date du 8 novembre, est à priori fixée, pour la tenue du prochain Conseil d’Ecole. 

 

 

 

CONSEIL D'ECOLE du 8 novembre 2005

Etaient présents :

- Le directeur : Thierry Martin Le Maire : M. Vincent

- L'adjointe du Conseil municipal chargée des affaires scolaires : Mme Cogné Les enseignants : Isabelle Cariou, Dominique Jeannes, Mireille Vincent

- Les représentants des parents d'élèves : Mme Aouizerat, Mme Boistault, M, Chêne,

Melle Gault, Mme Merceron, M. Rabjeau

- Le D.D.E.N. : Mme Banville

Excusés :

- L'I.E.N. : M. Leclair

- Le représentant des parents d'élèves : M. Leray

COMPOSITION ET ATTRIBUTIONS DU CONSEIL D’ECOLE

 

Composition

Sont membres du Conseil d’Ecole :

- le directeur de l’école, président du Conseil

- le Maire ou son représentant et un conseiller municipal désigné par le conseil municipal

- les maîtres de l’école et les maîtres remplaçants exerçant dans l’école au moment des réunions du Conseil

- un des maîtres du réseau d’aides spécialisées (RASED) intervenant dans l’école si nécessaire

(le RASED comprend

- les représentants des parents d’élèves (élus par l’ensemble des parents de l’école) en nombre égal à celui des classes de l’école : 3 titulaires + 3 suppléants

Le directeur précise que tous seront systématiquement invités à toutes les réunions du Conseil pour une meilleure représentation.

Mais attention, en cas de vote, seules les voix des titulaires seront comptabilisées.

- le Délégué Départemental de l’Education Nationale

- l’Inspecteur de l’Education Nationale de la circonscription

Assistent avec voix consultative aux séances du Conseil d’Ecole pour les affaires qui les intéressent : médecin et infirmière scolaires, assistante sociale, Agent Spécialisé des Ecoles Maternelles...

Le Conseil d’Ecole se réunit 3 fois dans l’année.

Les délégués des parents d’élèves sont un lien entre l’équipe enseignante et les parents d’élèves ; entre la Mairie et les parents d’élèves.

Attributions

Sur proposition de l’équipe enseignante, le Conseil d’Ecole :

- établit le projet d’organisation de la semaine scolaire

-établit le règlement intérieur

-donne son avis sur le fonctionnement de l’école, sur les actions pédagogiques et sur toutes les questions intéressant la vie de l’école.

-donne son avis sur les activités périscolaires et sur la restauration scolaire

-adopte le projet d’école

REGLEMENT INTERIEUR

Rajout d'un paragraphe concernant l'obligation pour les familles qui ne sont pas domiciliées au Fuilet, et qui souhaitent inscrire leur(s) enfant(s) dans notre école, de se procurer auprès de la Mairie un formulaire, sur lequel sera notifié l'avis favorable ou non (à l'inscription) des Mairies de leur lieu de résidence et du Fuilet.

Le Règlement ainsi modifié est adopté.

N.B. : Quand une famille, domiciliée dans une commune n'offrant pas les services d'une école publique, souhaite malgré tout inscrire ses enfants dans une école publique, elle peut le faire dans l'une ou l'autre des communes avoisinantes.

M. Vincent nous informe que le 8 décembre prochain, aura lieu une réunion des Maires des communes limitrophes du secteur (Le Fuilet, Bouzillé, Liré..,), en vue d'une harmonisation concernant le paiement par les communes d'origines, des frais de fonctionnement relatifs aux enfants scolarisés hors de leur commune d'habitation.

EFFECTIFS

34 élèves en TPS, PS, MS

17 en GS-CP

19 en CEl-CE2

22 en CE2-CMl-CM2

soit un total de 92 enfants inscrits

auxquels il faudra ajouter 3 enfants d'une même famille, qui intégreront l'école à la rentrée de janvier.

Rappel : ouverture d'une 5ème classe à partir de 108 élèves (effectif requis à la rentrée de septembre 2005)

Demande d'ouverture : au-delà de 101

M. le Maire annonce au Conseil d'Ecole que compte tenu de l'augmentation régulière des effectifs, une certaine somme sera inscrite au budget « imprévus » 2006. Somme qui sera, si nécessaire, allouée à l'achat d'un 2eme bâtiment modulaire. (N.B. : L'installation de ce second bâtiment devrait être plus rapide que celle du premier, puisque le choix du fournisseur est déjà arrêté.)

Pour information : les CTP (Comités techniques paritaires) qui étudient les demandes d'ouvertures pour la rentrée de septembre 2006, auront lieu en février, et fin juin ; et non plus à la rentrée comme précédemment.

Une représentante des Parents d'Elèves trouve le nombre d'enfants dans la classe de Maternelle élevé. Les enseignants expliquent qu'il n'y avait pas d'autre répartition possible sachant que le choix de l'équipe enseignante est toujours de privilégier la classe dans laquelle se trouvent les CP.

LOCAUX

Suite à un léger retard dont la Mairie a informé le directeur, M. le Maire présente le planning des derniers travaux concernant l'installation du bâtiment préfabriqué.

Le mercredi 9 novembre : grutage du bâtiment (le choix a été tait de ne pas effectuer une telle opération sur le temps scolaire pour des raisons de sécurité).

Le mercredi 16 novembre : mise en place du sas de raccordement du bâtiment à la classe de Maternelle.

Mise en service probable du bâtiment : le lundi 21 novembre.

Les enseignants signalent qu'il faudra songer à l'installation d'un tableau dans cette salle, car elleaccueillera en dehors de la sieste les cours d'Anglais (qui depuis la rentrée ont lieu à la Mairie).

Les anciennes tables de cantine qui avaient été recyclées dans la B.C.D. seront également installées ; par contre, 15 chaises vont manquer. M. le Maire pense qu'il est possible de les trouver dans le matériel communal.

Les enseignants souhaiteraient acheter des draps housses adaptés aux lits de sieste nouvellement acquis afin d'isoler les enfants de la surface plastique. Le montant de cet achat devrait s'élever à 200€ environ.

Le couloir d'accès à la classe de Maternelle se libérant du dortoir, les enseignants souhaiteraient y installer un meuble chevalet (avec rangements) afin de pouvoir y pratiquer les activités d'Arts plastiques.

Ce meuble pourrait être fabriqués à moindre frais par les employés communaux. M. Jeannes propose de se rendre avec Hervé Dupas à l'école de Montrevault où un tel mobilier a été réalisé.

La question du ménage dans le bâtiment modulaire se pose ; qui l'effectuera et quand ? La Mairie étudie actuellement la question.

A.T.S.E.M.

Le congé de maternité de Mme Martineau débutera le 1er décembre prochain au soir. De nombreuses réponses (une quinzaine) ont suivi la publication de l'offre d'emploi relative à son remplacement.

Les entretiens auront probablement lieu le 16 novembre, en présence de M. Martin et de M.

Jeannes. Il serait souhaitable que Mme Martineau et sa remplaçante puisse passer au moins une journée

ensemble.

Questions diverses

- M. le Maire signale la présence de places de parking le long de la salle de sport. Places qui pourraient être affectées aux employés de Mairie et aux enseignants afin de libérer au maximum le reste des places de stationnement. Il est peu probable que Messieurs Martin et Jeannes puissent les utiliser en raison de la taille de leurs véhicules !

- Le tracé des emplacements de stationnement aura lieu dans les jours qui viennent.

- Accueil d'une classe du Val de Marne (suite au parrainage des D,D.E.N.) :

La Mairie du Fuilet va recontacter les D.D.E.N. pour leur faire part de ses propositions : pour un séjour de 3 jours et 2 nuits, les nuitées seraient offertes...

- M. le Maire tient à signaler aux membres du Conseil d'Ecole, que lui-même et les membres de son équipe ont été froissés du manque de confiance qu'ils ont cru percevoir en cette rentrée de novembre puisque contrairement à ce qu'ont pu croire les enseignants et les Inspecteurs, eux mêmes n'avaient jamais douté que les locaux scolaires seraient en état pour la rentrée des élèves.

M. Martin explique que c'est l'Inspecteur d'Académie qui a pris en cette occasion la décision de ne pas ouvrir l'école (selon la politique du principe de précaution) et qu'à ce moment précis (milieu de matinée du mercredi 2 novembre) M. Vincent n'avait pu être joint.

Il n'est pas toujours aisé au moment de prendre une décision d'avoir en présence tous les protagonistes d'une telle affaire.

Séance levée à 21h50.

CONSEIL D’ECOLE du 6 février 2006

 

Etaient présents :

-         Le directeur : Thierry Martin

-         L’adjointe du Conseil municipal chargée des affaires scolaires : Mme Cogné

-         Les enseignants : Isabelle Cariou, Dominique Jeannes, Mireille Vincent

-         Les représentants des parents d’élèves : Melle Gault, Mme Merceron, M. Rabjeau

-         Le D.D.E.N. : Mme Banville

Excusés :

-         Le Maire : M. Vincent

-         L’I.E.N. : M. Leclair

-         Les représentants des parents d’élèves : Mme Aouizerat, Mme Boistault, M. Chéné, M. Leray

 

Compte-rendu du dernier Conseil d’Ecole

-         Inscriptions des enfants domiciliés hors commune

Une réunion des Maires des communes limitrophes ( Le Fuilet, La Boissière sur Evre, Le Puiset Doré, Bouzillé, Saint Rémy, Liré) a eu lieu le 13 décembre 2006. Ce sont les inscriptions des élèves issus de la commune de Liré qui sembleraient être les plus « problématiques » ; l’idée d’une « cartographie des zones frontalières » est à l’étude. A suivre…

-         Equipement du bâtiment modulaire : le tableau et les draps housses ont été achetés et sont opérationnels

-         Réalisation du pupitre pour la peinture : Hervé Dupas (employé communal) passera prochainement à l’école pour établir un plan ; Attention, signale Mme Cogné,  les employés communaux sont davantage disponibles durant les mois d’hiver, il faudrait donc que ce projet soit réalisé rapidement.

 

Budget

M. le directeur a adressé à la Mairie un courrier en date du 20/01/2006 proposant l’achat :

-         d’un ordinateur (dans l’optique du renouvellement du matériel existant, vieillissant)

pour un montant de

-         de tables et de chaises (d’une hauteur intermédiaire afin qu’ils soient utilisables par tous les enfants de l’école, de la Petite Section au CM2) pour poursuivre l’aménagement du bâtiment modulaire

pour un montant de 1.421€

Vote du budget investissement prochainement. A suivre…

La Mairie procède actuellement à un inventaire du mobilier de l’école publique, M. Martin se demande si cela a un rapport avec le Contrat d’Association que la Commune vient de passer avec l’école privée.

En effet, le Conseil Municipal a besoin de connaître l’équipement actuel de l’école publique car le Contrat d’Association l’oblige à pourvoir de façon équitable les 2 écoles de la commune en terme de fonctionnement. Or, les dépenses inhérentes au renouvellement du mobilier sont considérées comme des dépenses de fonctionnement alors que l’achat de mobilier d’un genre nouveau relève d’un budget investissement.

Quel est l’intérêt du Contrat d’Association ?

Il garantit une retraite équivalente à celles de leurs collègues de l’enseignement public aux enseignants de l’école privée.

Il garantit pour l’école privée le maintien de la règle actuelle d’équité entre les budgets alloués aux 2 écoles, par la commune.

Les enseignants expriment leur inquiétude quant à ce nouveau Contrat d’Association : le budget de l’école publique ne risque-t-il pas d’être à l’avenir amoindri ?

 

Locaux

Question de parents d’élèves : Quant est-il de l’utilisation du bâtiment préfabriqué ?

Il est en premier lieu dévolu à la sieste puisque cet à cet effet qu’il a été requis.

Les cours d’Anglais y ont lieu les mardis et jeudis matins, ainsi que les vendredis en fin d’après-midi. Il permet également aux enfants de la classe de Maternelle de travailler en ateliers plus espacés le matin et sert enfin, à l’occasion, de salle audio-visuelle.

Quelques petits aménagements restent à effectuer :

- problème de pression d’eau au niveau de la chasse d’eau de la cuvette des WC (évacuation très difficile)

- Il serait souhaitable qu’un flexible de douche soit installé. Car en l’absence d’un tel équipement l’utilisation de la douche n’est pas du tout aisée pour l’ATSEM.

- Il faudrait également régler la température du ballon d’eau chaude car il n’y a qu’une arrivée d’eau au niveau de la douche et l’eau trop chaude ne peut donc y être coupée d’eau froide grâce à un mitigeur.

En ce qui concerne les sanitaires des élèves de Maternelle :

- fuite d’eau au niveau de la cuvette d’un des WC (celui le plus proche de l’accès au modulaire)

- les fontaines sont bouchées

Dans la classe de Mireille : plafond et sol, au niveau du conduit de cheminée, piqués d’humidité et dégoulinants d’eau dans les mauvais jours.

Il s’agirait en fait d’un problème de condensation des fumées rejetées par la chaudière d’après le chauffagiste. Il aurait fallu tuber le conduit, or ce n’était pas possible car il est trop étroit. La seule solution reviendrait d’après lui à casser la cheminée…

L’état du sol, du plafond, et des murs adjacents, se dégradant de jour en jour, il paraît urgent d’intervenir.

Des contrôles concernant l’amiante ont été effectués.

Mise en place de capteurs au radon.

M. le directeur souhaite que la Mairie lui communique les résultats de ces contrôles, lorsqu’elle les aura en sa possession, afin qu’ils soient intégrés au registre de sécurité.

Qu’en est-il du passage d’une Commission de Sécurité en vue de l’installation éventuelle d’un second bâtiment modulaire ??

Le lotissement de 28 lots qui fait face à l’école n’étant pas viabilisé dans l’immédiat, les inscriptions possibles se reporteront probablement davantage sur la rentrée 2007/2008.

 

Actions pédagogiques

Spectacles Scènes de Pays

Les 2 derniers spectacles à l’attention des élèves de GS-CP ou de CE étaient quelque peu décevants car peu adaptés à l’âge du public visé. (Très beaux d’un point de vue visuel mais textes très peu accessibles. Les enfants ont donc été un peu déçus ou du moins, moins enthousiastes que de coutume.) Un courrier sera adressé au comité organisateur pour information.

Forum des Arts pour la classe de Maternelle, et celles de CE1-CE2 et de CE2-CM1-CM2 :

le mardi 6 mars 2006 au Collège de Montrevault.

Exposition des travaux réalisés depuis la rentrée, et ateliers.

CROSS le samedi ??????????????

Forum des Sciences pour les classes de : Maternelle, de GS-CP et de CE2-CM1-CM2

Pas de nouvelles… Aura-t-il lieu ??

 

Questions diverses

° Problèmes en ce qui concerne le ramassage scolaire certains samedis matins :

-         enfants oubliés (le car serait passé plus tôt que prévu et n’aurait pas attendu les enfants)

-         ou déposés à un autre arrêt que le leur

Le service est assuré ces matins-là par des chauffeurs occasionnels…

° La Gendarmerie a contacté l’école dans le cadre de l’enquête relative aux évènements survenus à Villedieu, afin de se renseigner sur la présence éventuelle de véhicules suspects. Rien de tel n’a été remarqué.. à la connaissance des enseignants.

° A noter : Thierry et Dominique étant tous 2 des représentants des personnels élus, ils sont, à l’occasion, convié à des réunions organisées par l’Inspecteur d’Académie. Or, ces réunions ont lieu sur le temps scolaire et le remplacement des maîtres, bien que normalement prévu par l’Administration, n’est pas toujours assuré ou alors de façon peu satisfaisante (remplaçants qui arrivent avec environ 1heure de retard car ils ont été prévenus à 9h00 pour 9h00 ou à 14h15 pour 13h30 !)

° L’école est tombée en panne de fioul lundi dernier.

Qui est chargé de s’assurer du ravitaillement de la cuve ? Les employés communaux et non les enseignants.

Panne étonnante puisqu’il semblerait que le plein ait été fait en décembre. Etait-ce vraiment un plein ? La consommation de la nouvelle chaudière est-elle beaucoup plus importante que celle de l’ancienne ? A voir.

° Signalisation aux abords de l’école

 Les derniers travaux concernant l’aménagement de l’accès à la Mairie, et le parking auront lieu d’ici fin mars.

Le crayon jaune signalant l’école aux automobilistes sera remis en place, ainsi que les barrières sécurisant l’accès à la chaussée pour les piétons.

Un feu clignotant programmé pour fonctionner aux heures d’entrée et de sortie de l’école ne pourrait-il pas être installé? Coût ? A étudier par la Mairie.

Des parents demandent s’il ne pourrait y avoir une personne pour faire traverser les enfants, car les automobilistes semblent peu enclins à les laisser passer. Aux heures de sortie l’ATSEM est occupée par ailleurs. Qui d’autre ??

Le stationnement du car ne pourrait-il être marqué au sol à proximité immédiate du portail. Ceci afin d’éviter que des véhicules ne stationnent et ne circulent sur l’accès des enfants au bus au risque de les heurter.

° La question des toilettes parfois inutilisables en hiver n’est pas résolue.

Des membres du Conseil demandent à ce que l’attention des élus soit portée sur ce point, car il leur paraît préoccupant que les enfants soient, durant tout l’hiver, contraints d’utiliser des toilettes non chauffées. (Des études montrent que les conditions dans lesquelles les enfants ont accès aux sanitaires peuvent entraîner de lourds problèmes de constipation ou d’énurésie qui persistent des années durant.)

° Une remarque : le préau n’est-il pas un peu petit ?

° Ouverture de la Maison du Handicap (gérée par le Conseil Général) à Angers dès janvier 2006

Processus d’orientation complètement revus et pas établis pour l’instant.

° Accueil d’une classe du Val de Marne ?

Les dates proposées pour cette année scolaire n’ont pu être retenues (puisqu’elles correspondaient à une période de vacances scolaires pour ces classes qui ne relèvent pas de la même zone que nous ou avaient été communiquées trop tardivement).

Des dates seront donc proposées dès juillet pour un accueil durant l’année scolaire 2006/2007.

Séance levée à  22h30

 

 

  

 

Remonter ] phot'o mômes ] Infos des classes ] [ page des parents ] page des arts ] Le coin des instits ] Archives ]