wpe2D.jpg (6128 octets)

1- L'extraction :

Autrefois, l'argile était extraite à la pelle. Aujourd'hui, on l’extrait avec des pelleteuses une fois par an, en été.

wpe2E.jpg (5748 octets)

wpe2F.jpg (8720 octets) 2- La préparation :

On laissait sécher l’argile. On la passait à la meule pour l’écraser. On tamisait la poudre obtenue et ensuite on rajoutait de l'eau pour donner la bonne consistance.

wpe30.jpg (5876 octets)

wpe31.jpg (8033 octets)

Aujourd'hui, on passe l'argile à la broyeuse, au tamis, on rajoute de l'eau.

La terre est ensuite passée à la boudineuse. Elle peut maintenant être utilisée par le potier.

wpe33.jpg (5474 octets)
fabricati.jpg (14932 octets) 3- La fabrication :

Le potier va travailler sur un tour. Il pèse la terre en fonction de la taille du pot désirée.

wpe34.jpg (4859 octets)
pot.jpg (15883 octets) Il fait une boule avec la terre puis nettoie le plateau du tour, le mouille. Le potier peut démarrer le tour. Il doit d'abord centrer la terre (travail très difficile). Le tournage peut commencer. Avec le pouce, puis la main, il creuse la terre. Entre le pouce et les autres doigts, il va maintenant tirer sur la terre pour la monter. wpe35.jpg (7132 octets)
séchage.jpg (14910 octets)

4- Le séchage :

Avant de cuire, le pot doit sécher quelques jours (suivant sa taille) sinon il éclaterait. Autrefois les pots séchaient à l'air. Aujourd'hui on utilise parfois un séchoir chauffé, donc plus rapide.

wpe36.jpg (4124 octets)
four.jpg (12221 octets)

5-La cuisson :

Les pots sont cuits à 800 degrés C. pendant 24 heures

6- L’émaillage :

Pour décorer les pots on peut les émailler. On doit alors faire une deuxième cuisson.

wpe37.jpg (4665 octets)